Bribe #2 – 29/04/2017

Latour montre par cette étude (Le « pédofil » de Boa Vista) que la recherche développe des moyens pour se mettre en rapport avec le monde et le transporter, de la même manière que les dispositifs de formation cherchent à faire exister le terrain pour les étudiants. Le chercheur n’est pas en immersion dans la réalité, tout comme les étudiants ne le sont pas durant le stage. En tout cas, ce n’est pas une immersion immédiate : elle passe par la médiation d’un dispositif qui affecte cette réalité.

Le terrain n’existe que parce que le chercheur se donne les moyens pour le faire émerger. Ensuite, il cherche à le transporter pour qu’il passe du réel à son rapport de recherche.

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire