Bribe #5 — 12/07/2017

L’étudiant construit. Il n’est pas passif. Cela est un postulat de départ de ma sociologie. Et de mon travail, il ressort qu’il construit mais à une échelle définie par d’autres avant lui. Et ce qu’il produit est essentiellement à l’échelle de sa propre trajectoire ou bien de celle des autres étudiants. Mais cela se limite au niveau interactionnel. C’est-à-dire qu’il n’y a pas de cristallisation dans le dispositif.

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire