Réflexion constructiviste : Sites de construction

Pour prendre la pleine mesure de ce texte, il est nécessaire de le situer dans une réflexion tentant de penser comment le chercheur peut donner à voir, dans son rapport final (thèse, livre, article…), l’histoire de sa recherche tant dans ses évolutions, que dans les activités qu’elle a impliquées, que les multiples acteurs (humains et non-humains) qui lui ont été nécessaires. Cette perspective restitue la recherche comme une activité vivante et processuelle. Elle est le fruit d’une tentative de constructivisme radical inspiré des travaux de la sociologie de l’acteur-réseau : si le chercheur souhaite expliquer la construction de la réalité, il doit aussi expliquer comment est-ce qu’il s’applique à cet exercice. Cela me mène à des propositions couplant les exigences réflexives des sciences sociales ainsi que la nécessité des sciences dures de décrire ses protocoles. Cet article a été écrit à l’origine pour le site www.encyclopedie.fabriquesdesociologie.net. Lire plus